Film

En 1978, Massoud est envoyé par sa gendarmerie enquêter à Zalava, un petit village kurde perché dans les montagnes iraniennes, dont les habitants prétendent être persécutés par une présence démoniaque. De nature sceptique, l’officier est bien décidé à balayer dès son arrivée les superstitions des villageois. Avec l’aide de Malileh, une scientifique dépêchée sur place par le gouvernement, Massoud va s’opposer à un exorciste particulièrement influent et tenter de défaire son emprise sur la communauté locale… Situé à la veille de la Révolution islamique, l’intrigue de Zalava questionne la notion de foi en opposant frontalement science et croyance, pour en brouiller peu à peu les frontières. S’il lorgne constamment vers le fantastique, le récit maintient avec habileté le doute en jouant à merveille sur la suggestion et l’invisible. En résulte un adroit thriller fantastique produit là où le genre est loin d'être monnaie courante. Diplômé de l’Université d’Art de Téhéran, Arsalan Amiri démarre sa carrière au début des années 2000, écrivant alors ses premiers scripts tout en réalisant quelques documentaires. Fidèle collaborateur de la réalisatrice Ida Panahandeh, il co-scénarise son drame Nahid en 2015, auréolé du Prix de l’avenir à Cannes, et officie à l’écriture, au montage et à la production de ses trois films suivants. Arsalan Amiri est membre de la minorité kurde et avait à cœur de raconter sa communauté à travers la fiction, ce qu’il fera dans son premier long-métrage en tant que réalisateur, Zalava.


Scénario
Arsalan Amiri, Tahmineh Bahramalian, Ida Panahandeh
Musique
Ramin Kousha
Montage
Emad Khodabakhsh
Cinématographie
Mohammad Rasouli
Distribution
Navid Pourfaraj, Pouria Rahimi Sam, Hoda Zeinolabedin
Contact
LevelK