NIFFF 2024 : AU PROGRAMME DE NIFFF EXTENDED

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF, 5 – 13 juillet) annonce le programme de son volet professionnel et spécialisé NIFFF EXTENDED, soutenu par la SRG SSR : une série de conférences gratuites avec des invité·es de renommée internationale. Le public aura entre autres l’occasion de plonger dans les effets visuels (VFX) de la série THE LAST OF US, ainsi que dans ceux de Wes Anderson avec une conférence donnée par son maquettiste, Simon Weisse. Cette année, la thématique de l’écologie dans les univers fantastiques a une place de choix et sera notamment discutée lors d’une table ronde sur les imaginaires écologiques. Le public pourra également rencontrer l’auteur de science-fiction et artiste pluridisciplinaire spécialisé en design queer Saul Pandelakis, membre du jury international de cette 23e édition. Finalement, la création suisse ne manquera pas à l’appel avec des présentations de game design et une discussion autour d’un canular des années 70 des archives de la RTS.

IMAGING THE FUTURE : CRÉATION NUMÉRIQUE & NOUVELLES TECHNOLOGIES

Dans le cycle de rencontres IMAGING THE FUTURE, consacré aux ramifications entre production audiovisuelle et innovations technologiques, la thématique écologique sera au coeur d’une conférence jouée (LET’S PLAY NATURE) où le GameLab UNIL-EPFL présentera le game design de STRAY (BlueTwelve Studio / Annapurna Interactive, 2022) et KONA II: BRUME (Ravenscourt, 2023). Le design suisse sera à l’honneur dans un dialogue entre développeur·ses suisses et étranger·ères (AHEAD OF THE GAME: THAT COSY FEELING), grâce à Tabea Iseli, game director de Stardust Studio et à David Wildemann, co-CEO et creative director à neoludic games, qui parleront des wholesome games au travers de deux de leurs jeux en développement.

Les effets visuels (VFX) de la série à grand succès THE LAST OF US (Neil Druckmann, Craig Mazin, HBO, US, 2023) seront dévoilés par Espen Nordahl du studio norvégien Storm Studios.

Creepypastas, backrooms, urbex numérique : Internet est devenu un lieu privilégié de création et de circulation de récits horrifiques. Le concept d’INTERNET HORROR sera décrypté lors d’une table ronde avec des spécialistes en la matière, le vidéaste et youtubeur français Obscuria, ainsi que Mélanie Courtinat et Yatoni Roy Cantu, artistes franco-suisses et fondateur·ices de la résidence d’artiste Résidence Evil. Certaines des œuvres issues de la résidence seront à découvrir à La Villa.

ANIMATION FOR GROWNUPS invite le réalisateur indien Ishan Shukla à parler des aspects techniques et créatifs liés à l’usage du moteur de jeu Unreal Engine pour l’animation de son film SCHIRKOA: IN LIES WE TRUST (IN/FR/DE, 2024). L’animation haute en couleurs de NIMONA (Nick Bruno et Troy Quane, US, 2023), un conte décapant adapté d’un roman graphique et nominé aux Oscars, sera aussi analysée par son lead animator, Toby Seale du studio d’animation anglais DNEG.

 

A l’ère des effets spéciaux numériques, Simon Weisse reste l’un des rares spécialistes au monde de maquettes 3D. Architecte des univers si particuliers de Wes Anderson, il a également travaillé pour Lana et Lilly Wachowski ou Steven Spielberg. Lors d’une discussion (PRACTICAL VFX), l’artiste dévoilera les dessous de son récent travail avec Wes Anderson, tout en évoquant les complémentarités de son art avec les CGI.

Image : Simon Weisse

Simon Weisse

LUNDI 8 JUILLET

LET’S PLAY NATURE

Le jeu vidéo réduit souvent la nature au rôle de menace ou de ressource. Cette conférence jouée à quatre mains questionne la capacité du jeu vidéo à dévier de ce regard anthropocentrique, via l’exploration de deux titres singuliers : le crépusculaire STRAY et son héros félin, ainsi que les ambiances glaciales de KONA II: BRUME.

  • Loïse Bilat, GameLab member and teacher at HEP Fribourg, CH
  • Guillaume Guénat, GameLab collaborator and graduate assistant at UNIL, CH

Image : STRAY © BlueTwelve Studio / Annapurna Interactive

AHEAD OF THE GAME: THAT COSY FEELING

Les wholesome games proposent une expérience de jeu alliant bienveillance, détente et convivialité, au travers de mécaniques ludiques très diverses. Comment se négocient les caractéristiques de ce genre relativement nouveau? Les studios Stardust et neoludic en discutent au détour d’une forêt magique (GRIMOIRE GROVES) et d’une librairie utopique (TINY BOOKSHOP).

  • Tabea Iseli, CEO & Game Director at Stardust Studio, CH
  • David Wildemann, co-CEO & Creative Director at neoludic games, DE
  • David Javet, consultant AotG, CH

Images : GRIMOIRE GROVES © Stardust Studio // TINY BOOKSHOP © neoludic games

VFX BREAKDOWN: THE LAST OF US

Jamais une histoire de zombies n’aura fait couler autant de larmes. Storm Studios présente son travail sur THE LAST OF US, considérée comme l’une des meilleures adaptations de jeu vidéo contemporaines. Le studio a oeuvré en particulier sur les infecté·es et le cordyceps, ancrant son travail créatif dans les prothèses et la photographie de plateau.

  • Espen Nordahl, Head of VFX at Storm Studios, NO

Image : © HBO

MARDI 9 JUILLET

INTERNET HORROR

Creepypastas, backrooms, urbex numérique: Internet est devenu un lieu privilégié de création et de circulation de récits horrifiques. Des milliers d’internautes se fédèrent en ligne et inventent des mystères pour (se) faire frissonner. Quelles sont les spécificités de ces obscures productions? Quelles opportunités offre le numérique en la matière?

  • Mélanie Courtinat, artist and co-founder of Résidence Evil, CH
  • Yatoni Roy Cantu, artist and co-founder of Résidence Evil, CH
  • Obscuria, videographer and Youtuber, FR
  • Boris Bruckler, consultant NWoF, CH

Image :  Internet Horror © Obscuria

ANIMATION – NIMONA

Conte décapant porté par une animation haute en couleurs, NIMONA a su ravir le coeur d’un large public. DNEG Animation présente son travail sur cette adaptation des plus « metal » du roman graphique de N.D. Stevenson. Des techniques d’animation à l’importance d’une narration authentique, découvrez comment le studio a donné vie à ce film nominé aux Oscars.

  • Toby Seale, Lead Animator at DNEG Animation, UK

Image : NIMONA © Nick Bruno, Troy Quane

ANIMATION – SCHIRKOA: IN LIES WE TRUST

Présenté en compétition asiatique, SCHIRKOA: IN LIES WE TRUST marque les esprits par son esthétique particulière, en phase avec le monde dystopique qu’il met en scène. Son réalisateur évoquera les aspects techniques et créatifs liés à l’usage du moteur de jeu Unreal Engine dans son travail d’animation.

  • Ishan Shukla, director, IN

Image : SCHIRKOA: IN LIES WE TRUST © Dissidenz / Red Cigarette Media

PRACTICAL VFX : SIMON WEISSE

A l’ère des effets spéciaux numériques, Simon Weisse reste l’un des rares spécialistes au monde des maquettes 3D. Architecte des univers si particuliers de Wes Anderson, il a également travaillé pour les Wachowski ou Spielberg. Il dévoile les dessous de son récent travail avec Anderson, tout en évoquant les complémentarités de son art avec les CGI.

  • Simon Weisse, Prop & Model Maker, DE

Image : © Simon Weisse

NEW WORLDS OF FANTASY

Le forum littéraire NEW WORLDS OF FANTASY traitera notamment de la question écologique, dont s’emparent beaucoup d’artistes. Leurs œuvres ne se contentent plus d’en représenter les enjeux mais les incarnent. La table ronde EMBODYING (DIS)ENCHANTED TOMORROWS, en collaboration avec l’Observatoire des récits et imaginaires de l’anthropocène (ORIA) de l’université de Lausanne (UNIL), rassemblera Saul Pandelakis, auteur et chercheur à l’Université Toulouse-Jean Jaurès, membre du jury international de cette 23e édition, avec l’artiste et autrice suisse Lucia Masu, la philosophe et autrice spécialiste des utopies française Alice Carabédian, la chercheuse et comédienne suisse Sophie Desbiolles. Cette table ronde fera écho à THE ALLUVIALS, une installation de l’artiste américaine Alice Bucknell, présentée en première mondiale à La Villa en collaboration avec le MUDAC. Cette dernière expose les enjeux politiques de la sécheresse à Los Angeles dans un futur proche en empruntant la vision de différent·es acteur·ices humain·es et non-humain·es.

Les œuvres de Saul Pandelakis sont autant d’occasions de réfléchir aux façons de faire société et de relationner avec nos (plus ou moins) semblables. En dialogue avec Tammara Leites, artiste, designeuse, développeuse spécialisée dans les interactions humain-machine chez Transmii, il abordera la question du langage dans ses récits ambitieux et sensibles lors d’une rencontre publique suivie d’une séance de dédicaces.

Image : Saul Pandelakis © Barbara Métais-Chastanier

JEUDI 11 JUILLET

EMBODYING (DIS)ENCHANTED TOMORROWS ANNIHILATION (Alex Garland, 2018)

EMBODYING (DIS)ENCHANTED TOMORROWS

Nombre d’artistes s’emparent aujourd’hui de la question écologique. Leurs œuvres ne se contentent plus d’en représenter les enjeux mais leur donnent vie, les incarnent. Elles cherchent à composer avec la question écologique et non plus vis-à-vis d’elle. Comment cette nouvelle poétique s’exprime-t-elle? Quelles formes de vie inaugure-t-elle pour demain?

  • Saul Pandelakis, author and researcher at Université Toulouse – Jean Jaurès, FR
  • Lucia Masu, artist and author, CH
  • Alice Carabédian, specialist in science fiction utopias, FR
  • Sophie Desbiolles, researcher and comedian, CH
  • Colin Pahlisch, coordinator at ORIA, UNIL, CH

Image : ANNIHILATION (Alex Garland, 2018)

RENCONTRE AVEC SAUL PANDELAKIS

Des bots trans de La Séquence Aardtman au sunđuz, langue créée pour Les Hygialogues de Ty Petersen, les oeuvres de Saul Pandelakis sont autant d’occasions de réfléchir aux façons de faire société et de relationner avec nos (plus ou moins) semblables. En dialogue avec Tammara Leites, il abordera la question du langage dans ses récits ambitieux et sensibles.

  • Saul Pandelakis, author and researcher at Université Toulouse – Jean Jaurès, FR
  • Tammara Leites, artist, developer and interaction designer at Transmii, CH

Image : Saul Pandelakis © Barbara Métais-Chastanier

D’AUTRES CONFÉRENCES À NE PAS MANQUER

La Radio Télévision Suisse (RTS) a investigué l’intérêt historique de la télévision suisse pour la science-fiction. Marlène Belilos (productrice télévision), Didier Bufflier (responsable du laboratoire ArchiveLAB-RTS) et Sophie Meyer (responsable édition et partenariat au Service Données et Archives RTS) se réuniront pour parler du fameux canular des archives de la RTS orchestré en 1971 (RTS ARCHIVES: CREATING A TV HOAX). Enfin, la rétrospective EAT THE RICH, dédiée aux représentations des élites dans le cinéma de genre, sera complétée d’une table-ronde à laquelle participeront plusieurs invité·es.

MERCREDI 10 JUILLET

RTS ARCHIVE © Interpresse Genève

RTS ARCHIVES: CREATING A TV HOAX

Quel fût l’intérêt de la télévision suisse pour la science-fiction ? En plongeant dans ses archives, la RTS a redécouvert un étonnant canular orchestré le 22 juin 1971: à 20h30, les programmes sont interrompus pour médiatiser l’atterrissage d’un OVNI près de Genève… La productrice de l’émission revient sur l’organisation de cette mystification digne d’Orson Welles.

  • Marlène Belilos, television producer, CH
  • Didier Bufflier, responsable du laboratoire ArchiveLab-RTS
  • Sophie Meyer, responsable édition et partenariat au Service Données et Archives RTS

Image : RTS ARCHIVE © Interpresse Genève

SAVE THE DATE

Programme complet & réservations : jeudi 20 juin

NIFFF 2024 : L’ICÔNE ASIA ARGENTO À NEUCHÂTEL

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF, 5 – 13 juillet) est heureux d’accueillir Asia Argento en tant qu’invitée d’honneur de sa 23e édition. La cinéaste italienne, à la fois actrice, réalisatrice, scénariste, productrice, mannequin, DJ et chanteuse, présentera une carte blanche de 4 films emblématiques du cinéma de genre.

Actrice et cinéaste italienne, Asia Argento a hérité d’une passion pour le cinéma fantastique et d’horreur, genres où elle s’est souvent illustrée tant devant que derrière la caméra. Fille du célèbre réalisateur de films d’horreur Dario Argento, elle est connue pour ses rôles ambitieux et sa présence magnétique. Son engagement dans le mouvement #MeToo a fait d’elle une figure importante du mouvement féministe dans l’industrie du cinéma.

Au cours de sa carrière, Asia Argento a su marquer les esprits par son talent et sa polyvalence. Actrice, réalisatrice, scénariste et productrice, elle a joué dans de nombreux films devenus cultes tels que LA SINDROME DI STENDHAL (Dario Argento, 1996), NEW ROSE HOTEL (Abel Ferrara, 1998) et LAST DAYS (Gus Van Sant, 2005). Derrière la caméra, elle a dirigé des œuvres singulières comme SCARLET DIVA (2000) ou INCOMPRESA (2014), où elle explore des thèmes audacieux et personnels. Artiste pluridisciplinaire, Asia Argento est également DJ, elle a produit son premier album musical, TOTAL ENTROPY en 2013 et apparaît dans divers clips musicaux.

Asia Argento © Luisa Carcavale

En tant qu’invitée d’honneur du NIFFF 2024, Asia Argento présentera sa carte blanche d’une sélection de films qui l’ont inspirée et façonnée en tant qu’artiste ; le classique VAMPYR (Carl Theodor Dreyer, DE/FR, 1932) explore les frontières entre rêve et réalité et le thriller psychologique PEEPING TOM (Michael Powell, UK, 1960) raconte l’obsession de son personnage principal, Mark Lewis, pour l’image. Le public aura l’occasion de la rencontrer à l’Open Air, lors de la présentation de LES YEUX SANS VISAGE (Georges Franju, FR/IT, 1960), une œuvre à la fois poétique et terrifiante sur l’identité et la transformation. Le film le plus récent choisi par Asia Argento est TETSUO (Shin’ya Tsukamoto, JP, 1989) œuvre culte mêlant horreur et science-fiction dans une vision unique et intense. Enfin, Asia Argento pourra être aperçue dans plusieurs films de la sélection du festival.

CARTE BLANCHE À ASIA ARGENTO

VAMPYR Carl Theodor Dreyer, DE/FR, 1932

VAMPYR
Carl Theodor Dreyer, DE/FR, 1932
Trailer

PEEPING TOM Michael Powell, UK, 1960

PEEPING TOM
Michael Powell, UK, 1960
Trailer

LES YEUX SANS VISAGE Georges Franju, FR/IT, 1960

LES YEUX SANS VISAGE
Georges Franju, FR/IT, 1960
Trailer

TETSUO Shin'ya Tsukamoto, JP, 1989

TETSUO
Shin’ya Tsukamoto, JP, 1989
Trailer

SAVE THE DATE

Programme complet & réservations : jeudi 20 juin

NIFFF INVASION EXPLORE LES MILLE FACETTES DU FANTASTIQUE AU COEUR DE LA CITÉ

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF, 5 – 13 juillet) dévoile la programmation de son label pluridisciplinaire NIFFF INVASION. Coproduit et financé par la Ville de Neuchâtel, ce programme gratuit et accessible à toutes et tous fera rayonner le fantastique sous toutes ses formes aux quatre coins de la ville. Fidèles au rendez-vous, l’Open Air sur la place des Halles, l’espace OFFF au Jardin anglais et La Villa à la Petite Rochette accueilleront un programme artistique inclusif, ambitieux et pluriel.

L’OPEN AIR AU CRÉPUSCULE : CINQ CLASSIQUES RESTAURÉS

Les CLASSICS RELOADED sont l’occasion pour le public de (re)découvrir gratuitement cinq films cultes dans le cadre miroitant et désormais emblématique de l’Open Air. Du huis-clos ROPE (Alfred Hitchcock, US, 1948) au chef-d’œuvre fondateur GODZILLA (Ishirô Honda, JP, 1954), en passant par le mortifère LES YEUX SANS VISAGE (Georges Franju, FR/IT, 1960) ou le révolutionnaire THE MATRIX (Lilly Wachowski, Lana Wachowski, US/AU, 1999) qui célèbre ses vingt-cinq ans, le public pourra vibrer à l’unisson sous les étoiles. Les trois courts-métrages dystopiques et visionnaires de SWISSMADE (CH, 1969), où Fritz E. Maeder, Fredi M. Murer et Yves Yersin racontent une Suisse froide et procédurière, seront également présentés en collaboration avec la Cinémathèque suisse.

ROPE Alfred Hitchcock, US, 1948

ROPE
Alfred Hitchcock, US, 1948
Huis-clos eugéniste
Trailer

Synopsis : Après avoir étranglé un camarade pour tester l’ignoble théorie nietzschéenne de leur professeur, deux étudiants convient ce dernier ainsi que les proches du mort à un dîner sur les lieux du crime. Intrigue en (faux) plan-séquence et décor unique. Glaçant et virtuose.

GODZILLA Ishirô Honda, JP, 1954

GODZILLA
Ishirô Honda, JP, 1954
Original Kaiju Eiga
Trailer

Synopsis : Chef-d’œuvre fondateur de la légende, Godzilla incarne la terreur nucléaire dans un Japon traumatisé par les bombardements atomiques. Ses scènes nocturnes saisissantes ont inspiré d’autres figures essentielles des films de monstres géants. Cette année, le film fête ses 70 ans et a été restauré en 4K pour l’occasion.

LES YEUX SANS VISAGE Georges Franju, FR/IT, 1960

LES YEUX SANS VISAGE
Georges Franju, FR/IT, 1960
Gory Face/off
Trailer

Synopsis : Après le grave accident de sa fille, un chirurgien tente désespérément de reconstruire son visage, abandonnant toute morale et toute déontologie. Une quête désespérée et mortifère, paradoxalement sublime.

SWISSMADE
Fritz E. Maeder, Fredi M. Murer, Yves Yersin, CH, 1969
Helvetica Fantastica
En collaboration avec la Cinémathèque suisse

Synopsis : Financés à l’époque par la Banque populaire suisse, ces trois courts-métrages dystopiques racontant une Suisse froide et procédurière en ont glacé plus d’un·e à leur sortie. Vous avez dit visionnaire?

THE MATRIX
Lilly Wachowski, Lana Wachowski, US/AU, 1999
It’s bullet time!
Trailer / Image : © Park Circus

Synopsis : Voici 25 ans que Neo a choisi la pilule rouge… et on ne s’en remet toujours pas. Révolutionnaire à plus d’un titre, le film des sœurs Wachowski n’a pas pris une ride, dépeignant une “réalité” plus plausible que jamais.

L’OPEN AIR DE JOUR : SPECTACLES D’ARTS DE LA RUE

Pour la quatrième année consécutive, le Centre de Création Helvétique des Arts de la Rue (CCHAR) animera les matinées de l’Open Air avec une programmation gratuite de spectacles d’arts de la rue, à découvrir du lundi 8 au samedi 13 juillet à 11h. Plusieurs compagnies animeront les matinées du NIFFF en théâtre, chanson, danse, cirque et acrobatie pour le plaisir des (tout·es) petit·es comme des plus grand·es.

Companimi

Boys Band Baroque
CompaniMi
Âge recommandé : Tout public

Description : Concerto pour 3 acrobates. Comme un rêve d’enfance qui se réalise, ce trio clownesque pas tout à fait musicien, surtout circassien, joue un concert de musique baroque. Au fur et à mesure du concert, les pyramides se construisent, les corps s’entremêlent et s’inversent, des chorégraphies apparaissent, sans que la musique ne cesse.
Plus d’infos

Les Contes Spontanés
SevenAct
Âge recommandé : Tout public dès 5 ans

Description : Un spectacle ludique qui propose au public un moment de partage et de complicité. Un exercice périlleux pour le comédien et le musicien qui ne refusent aucune proposition des spectateurs. Une parenthèse unique, rythmée et dynamique, mêlant improvisation, conte, théâtre et musique.
Plus d’infos

Classe verte
Compagnie Robert et moi
Âge recommandé : Tout public

Description : Organiser son sac de rando est affaire de rigueur et de méthode. Il faut choisir son matériel de camping avec soin, favoriser l’essentiel, éliminer le superflu. Définir son lieu de bivouac relève d’une observation pointue. Monter une tente, c’est une histoire de logique. Anticiper son autonomie alimentaire est primordial. N’oubliez pas l’apéro… Avec cette séance « pédagogique » au bivouac, Mr Lemoin et Sylvain Grosperrin ont 50 minutes pour préparer les enfants et rassurer les parents.
Plus d’infos

Little Garden
Cie Little Garden
Âge recommandé : Tout public

Description : Little Garden est une petite fenêtre ouverte sur une jungle méconnue
Une démonstration de force brute, bruyante et bestiale.
Une invitation à stimuler l’imagination de chacun. Une ode à la vie, tout bêtement.
Approchez et observez ce spécimen rare de jongleur-animal à la saison des amours, espèce endémique dont le seul objectif est de draguer le public.
Plus d’infos

pourquoooOAA
La Fabrique Infinie
Âge recommandé : Dès 4 ans

Description : Plouf et Splatsch, deux grenouilles, se posent des questions. Je dis deux grenouilles, mais c’est plutôt une grenouille et une abeille. Enfin une grenouille-abeille… une greneille… une abouille… Pour répondre, Plouf et Splatsch utilisent des cailloux, de la terre, des feuilles, des bulles et pleins d’autres trucs. Elles rigolent aussi. Elles ont pleins d’émotions surtout. Elles veulent savoir ! Oui, elles veulent TOUT savoir… Avec amour, humour et poésie, le spectacle propose des questions, des réponses, et parfois même des « je ne sais pas ».
Plus d’infos

O comme… Cacahuète
Cie Circolabile
Âge recommandé : Tout public

Description : Dans “O comme… Cacahuète”, Stoppino présente une succession de démonstrations pataphysiques uniques et renversantes. Comme une mèche de dynamite qui s’enflamme, Stoppino parvient, en un instant, à déstabiliser son public, parfois d’un geste, d’une grimace, un d’un seul coup d’oeil. Jongleur du quotidien, ce clown devient un architecte sensible pour construire à son public une vision ironique et onirique de l’ordinaire et de la nature humaine, tout ceci, sans parole.
Plus d’infos

UN PROGRAMME DE MÉDIATION SUR MESURE

En collaboration avec le Service de l’enseignement obligatoire (SEO) et FILMETIC, le NIFFF présente sur grand écran le programme KID-O-NIFFF, des courts-métrages en stop-motion réalisés par des élèves neuchâtelois·es âgé·es de 5 à 15 ans, et FANTASTIC SHORTS, réalisés par des élèves de 15 à 19 ans. Le professeur Nimbus racontera l’incroyable histoire du cinéma de science-fiction lors de la ciné-conférence de La Lanterne Magique, VERS L’INFINI ET L’AU-DELÀ. Cette année, le programme de courts-métrages d’animation concocté par Fantoche (Festival International du Film d’Animation de Baden) propose aux enfants d’explorer la thématique de la différence. Finalement, un atelier d’écriture sera animé par Magali Bossi, autrice, chercheuse en littérature et co-fondatrice du média culturel & numérique genevois La Pépinière, partenaire de l’atelier. Que celles et ceux qui ont plus de 16 ans et souhaitent ouvrir grand les portes de leur imaginaire s’inscrivent sans tarder !

LA FAIM

Une exposition de la Maison d’Ailleurs

Le NIFFF poursuit sa collaboration avec la Maison d’Ailleurs pour présenter une exposition dans le prolongement de la rétrospective EAT THE RICH. Quelques images et textes seront présentés au Théâtre du Passage pour esquisser ces sociétés imaginaires souffrant de fringale ou de famine. La décadence nous pousse-t-elle à nous repaître de nos peurs d’en finir ?

Image : coll. Maison d’Ailleurs

ART CONTEMPORAIN ET IMAGINAIRES FANTASTIQUES

Pièce maîtresse de La Villa, THE ALLUVIALS permet à l’artiste américaine Alice Bucknell d’explorer les enjeux politiques de la sécheresse à Los Angeles dans un futur proche en empruntant la vision de différent·es acteur·ices humain·es et non-humain·es. Ce projet de World Building, composé d’un film et d’un jeu vidéo, est présenté en collaboration avec le MUDAC. HYBRIS, oeuvre interactive de l’artiste neuchâtelois Jonathan Droz et de Simon Plumey, diplômant de la HE-Arc Ingénierie, amène le public à se questionner sur les nouveaux modes de sociabilité.

En collaboration avec le CAN Centre d’art Neuchâtel, une carte blanche a été donnée au collectif d’artistes basé à Paris GOSWELL ROAD, dont découlent deux propositions. La première est une carte blanche à l’emblématique artiste et performeur britannique David Hoyle qui investira les rues pour échanger avec le public sortant des salles de cinéma. SUBSTRATE, la seconde proposition, est une performance plus discrète : dix artistes contemporains ont été invité·es à créer une édition limitée de sous-bock que le public pourra collectionner sur les lieux du festival.

Enfin, en collaboration avec Chaoticlock Films, le public aura l’occasion de tester l’expérience HYDE de l’artiste et réalisateur neuchâtelois Olivier Beguin. Le docteur Jekyll accueillera le public dans son laboratoire photographique immersif, installé au Bleu Café, et révélera le portrait du Hyde qui sommeille en chacun·e.

THE ALLUVIALS
Alice Bucknell

HYBRIS
Jonathan Droz et Simon Plumey

David Hoyle
Carte blanche – GOSWELL ROAD

SUBSTRATE
Carte blanche – GOSWELL ROAD

HYDE
Olivier Beguin

JOUER LES QUESTIONS AUTREMENT

Cette année, des magasins de jeux neuchâtelois mettront des jeux à disposition à La Villa pour le public. NIFFF INVASION propose de rebondir sur les questions abordées dans son programme cinématographique à travers une sélection de jeux pour tous les âges. Et pour les fervent·es de création de jeux vidéo, il sera possible de découvrir quelques-unes des merveilles créées lors du mythique événement de l’Epic Game Jam qui fête ses dix ans.

AFFFTERS AU DTK

L’espace OFFF accueillera tous les soirs une programmation musicale gratuite au Jardin anglais. Et pour les fêtard·es les plus nocturnes, le NIFFF s’associe au DTK pour des AFFFTERS fantastiques ! Il sera possible de danser sur les sons d’artistes locaux jusqu’au petit matin les vendredis 5 et 12, samedis 6 et 13, ainsi que le jeudi 11 juillet.

PLOT TWIST AVEC LE TRAILER

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) présente le trailer de sa 23e édition, levant le voile sur les mystères scénaristiques de son affiche. Plus d’interprétation possible, la supposée scène de crime est en réalité une scène de vie quotidienne se déroulant chez GALAXIA 2000, une pizzeria pour le moins extravagante. Grâce à un partenariat avec le Café Villa Castellane, le concept s’étend au-delà de la fiction pour le public neuchâtelois qui peut dès à présent se faire livrer des pizzas estampillées NIFFF.

LE CADRAGE, PARTIE PRENANTE DE LA NARRATION

TRAILER NIFFF 2024
TRAILER NIFFF 2024
© Encor Studio / NIFFF 2024

L’affiche du NIFFF 2024 mène délibérément à une sombre interprétation, dans le but de mettre en lumière l’importance du dispositif cinématographique dans la narration. Les scénarios soumis par le public dans le cadre d’un concours réalisé en partenariat avec la Banque Cantonale Neuchâteloise (BCN) ont d’ailleurs confirmé l’impact du cadrage sur le sens donné à une image.

Le trailer du NIFFF 2024 opère en effet un basculement radical tandis que la caméra dézoome pour dévoiler un pot de sauce tomate et un sac de farine renversés. Ce changement de cadrage donne vie à une scène complètement différente, confrontant le public à sa propre subjectivité.

Les trois scénarios primés sont à découvrir sans tarder sur NIFFF.CH et remportent les prix suivants :

La Banque Cantonale Neuchâteloise offre également une entrée pour le NIFFF 2024 à tou·tes les participant·es au concours.

DÉCOUVREZ LES SCÉNARIOS

GALAXIA 2000
LA PIZZA DELLA GALASSIA

S’il y a bien une habitude culinaire associée aux soirées cinéma à la maison, c’est la livraison de pizzas ! Grâce à la complicité du Café Villa Castellane, le NIFFF est heureux d’offrir dès aujourd’hui cette opportunité à son public neuchâtelois. Sous le nom GALAXIA 2000, qui évoque la science-fiction et une ambiance rétro tout en faisant un clin d’œil à la Ville de Neuchâtel, une constellation de cinq délicieuses pizzas est à déguster.
Olive sur la pizza : un foodtruck GALAXIA 2000 sera présent au Jardin anglais sur toute la durée du festival.

Logo Café Villa Castellane
COMMANDER UNE PIZZA
Logo GALAXIA 2000

PASS EARLY BIRD

Que les estomacs avides de fantastique ne grondent plus : le NIFFF ouvre la vente de ses Pass Early Bird pour les festivaliers et festivalières les plus impatient·es !
Cette offre de festival pass à prix réduit (180 CHF au lieu de 195 CHF) est valable jusqu’au mardi 21 mai.

VERS LA BILLETTERIE

FOREVER YOUNG, un focus en partenariat avec Pro Senectute

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) a le plaisir de dévoiler FOREVER YOUNG, un programme spécial présenté en collaboration avec Pro Senectute Arc Jurassien à l’occasion de la 23e édition du festival (5 – 13 juillet). À travers trois longs-métrages emblématiques, les spectateur·ices seront invité·es à réfléchir à la vieillesse, à leur propre mortalité et aux conséquences sociales et psychologiques de l’obsession pour la jeunesse éternelle.

VIEILLIR, ET ALORS ?

Le focus FOREVER YOUNG aborde la thématique de l’âgisme en montrant à la fois les diverses représentations de la vieillesse et les injonctions à la dissimuler. Ce volet du festival souligne les mécanismes d’invisibilisation des aîné·es, qui sont souvent dévalorisé·es à mesure qu’ils/elles avancent en âge, que ce soit à l’écran ou dans la réalité. À travers l’humour, la noirceur et les particularités du cinéma fantastique, FOREVER YOUNG offre également l’opportunité de réaffirmer la valeur de tous les âges.

Le huis clos cauchemardesque WHAT EVER HAPPENED TO BABY JANE? (Robert Aldrich, 1962) permet rétrospectivement d’explorer les notions d’exploitation, de prédation et nombre de clichés misogynes et sexistes à travers le sinistre récit de la rivalité entre deux sœurs autrefois célèbres. Ce film, considéré comme l’initiateur involontaire de la hagsploitation, plonge en effet les spectateur·ices dans un suspense haletant où le vieillissement est représenté de manière cruelle. La rivalité des deux femmes à l’écran fait par ailleurs étrangement écho à celle, bien réelle, que nourrissaient leurs interprètes, les actrices Bette Davis et Joan Crawford. Un témoignage de la cruauté d’Hollywood face à la prétendue décroissance de la valeur des femmes avec le temps.

Synopsis : Dans ce duel de stars, Baby Jane brille d’abord. Mais quand Blanche vole la vedette à sa sœur vieillissante, la rivalité entre elles atteint son paroxysme. Une confrontation entre actrices qui explore toutes les dimensions de la cruauté et du sadisme.

WHAT EVER HAPPENED TO BABY JANE?
Robert Aldrich, US, 1962
Trailer

© 1985 Twentieth Century Fox Film Corporation. All rights reserved.

COCOON (Ron Howard, 1985) offre un récit de régénérescence miraculeuse au sein d’une communauté de retraité·es en Floride. Baignée d’un optimisme propre aux années 80, cette comédie de science-fiction interroge les perceptions sociales de la vieillesse et de la jeunesse et remet en question les limites de l’âge et de la mortalité.

Synopsis : En Floride, un groupe de retraités malicieux s’introduit régulièrement dans une piscine abandonnée, dissimulée derrière leur résidence de luxe. Sous l’eau, des cocons mystérieux demeurent inaperçus, et à chaque baignade, les années semblent s’effacer…

COCOON
Ron Howard, US, 1985
Trailer

Enfin, le noir et horrifique DUMPLINGS (Fruit Chan, 2004) dépeint une société obsédée par la jeunesse éternelle, où les femmes sont poussées à lutter à n’importe quel prix contre le temps qui passe. Jouant avec le désespoir de ses personnages, le réalisateur Fruit Chan met brillamment en scène une satire aussi macabre que jouissive.

Synopsis : Obsédée par la jeunesse, Madame Li découvre des raviolis magiques à Chinatown. Chaque bouchée restaure sa beauté, mais à un coût terrifiant. Quel est le sinistre prix de ce miracle ?

DUMPLINGS
Fruit Chan, HK, 2004
Trailer

SAVE THE DATE

Festival Pass – Tarif Early Bird : mardi 14 mai
Programme complet & réservations : jeudi 20 juin

NIFFF 2024 : EAT THE RICH – LES ÉLITES SUR LE GRIL

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) annonce sa rétrospective EAT THE RICH, dédiée aux représentations des élites dans le cinéma de genre. Présenté lors de la 23e édition du festival (5 – 13 juillet), ce programme spécial explore la diversité des points de vue afin d’offrir un voyage géographique et temporel dans un siècle de cinéma fantastique pour mieux appréhender l’évolution d’une thématique complexe et intersectionnelle. Décliné en une vingtaine de longs-métrages, le programme sera complété par une table ronde.

INJUSTICES, PRIVILÈGES ET DÉCADENCE

« Quand le peuple n’aura plus rien à manger, il mangera le riche ». Attribuée à Jean-Jacques Rousseau, cette phrase, devenue au fil du temps le symbole du ressentiment des classes populaires envers les élites sociales, politiques et intellectuelles, est plus que jamais d’actualité et prend tout son sel dans le cadre du cinéma fantastique. En effet, dans un monde où tout et tous·tes sont perçu·es comme exploitables et où la répartition des ressources naturelles et économiques est de plus en plus inégale, le fossé grandissant entre les strates de la société n’a fait que renforcer l’envie de raconter ces déséquilibres et a donné naissance à des formes de narrations et d’esthétiques multiples.

En résonance avec SCREAM QUEER et FEMALE TROUBLE proposés lors des deux dernières éditions, la rétrospective EAT THE RICH met en lumière les oppressions systémiques et les injustices, et questionne leurs influences sociales et politiques, ainsi que les fantasmes qui y sont liés. En véritable miroir de leur époque, les films de genre font écho aux thématiques sociétales avec une grande liberté de ton, grâce à des représentations diverses, des plus littérales aux plus métaphoriques.

Ainsi, Luis Buñuel met à l’épreuve la bonne conduite de la bourgeoisie dans un huis clos fiévreux et questionne ce qu’il reste une fois le vernis social de cette dernière dissous (EL ÁNGEL EXTERMINADOR, 1962). Dans une forme plus pop mais à l’approche similaire, Brian Yuzna se délecte des turpitudes et des déviances cachées sous l’apparat d’une société états-unienne matérialiste et aisée (SOCIETY, 1989). Dans le film d’animation culte de Mamoru Oshii, GHOST IN THE SHELL (1995), le pouvoir est critiqué dans une dystopie mettant en scène un régime totalitaire où coexistent humains et cyborgs. Et quand les riches sont effectivement dévoré·es, ils et elles le sont par des zombies affamés (LAND OF THE DEAD, George A. Romero, 2005), métaphore des laissé·es pour compte de la société qui arpentent les rues désolées d’une Amérique du Nord au crépuscule de sa puissance. Dans SNOWPIERCER (Bong Joon-ho, 2013), la fulgurante ascension sociale du personnage principal est traduite visuellement par sa progression dans un train en perpétuel mouvement. Enfin, Jenna Cato Bass nous rappelle que l’intime est politique (GOOD MADAM, 2021) et que de l’exploitation domestique à l’exploitation ethnique, il n’y a qu’un pas.

EL ÁNGEL EXTERMINADOR
Luis Buñuel, MX, 1962
Pris·es au piège dans un salon, notables et domestiques révèlent leurs côtés sombres dans un suspense psychologique intense et subversif.
Trailer

SOCIETY
Brian Yuzna, US/JP, 1989
Dans les quartiers huppés de Beverly Hills, Bill découvre les terribles secrets de sa famille adoptive, plongeant dans un cauchemar d’orgies, de manipulations et de crimes.
Trailer

Ghost in the Shell

GHOST IN THE SHELL
Mamoru Oshii, JP, 1995
Dans une ère dominée par les élites tech, une cyborg défie l’ordre en quête d’identité. Un futur où l’humain et la machine fusionnent.
Trailer

Land Of The Dead

LAND OF THE DEAD
George A. Romero, US/CA/FR, 2005
Après une apocalypse zombie, les riches sont à l’abri dans un quartier sous haute surveillance, mais pas pour longtemps. Les morts-vivant·es ont la dent dure dans ce quatrième épisode de la cultissime saga.
Trailer

Snowpiercer

SNOWPIERCER
Bong Joon-ho, KR/CZ, 2013
Après un désastre climatique, les dernier·ères survivant·es à bord d’un train en perpétuel mouvement se battent contre un système de classes implacable.
Trailer

Image : © Collection Cinémathèque suisse. Tous droits réservés

Good Madam

GOOD MADAM
Jenna Cato Bass, ZA, 2021
Tsidi et sa fille emménagent dans une maison de Cape Town où les murs recèlent de sombres secrets. Entre horreurs et révélations, radiographie choc de la haute société sud-africaine.
Trailer

LES VENDREDIS DE LA PEUR À LA CINÉMATHÈQUE SUISSE

À l’occasion du nouveau rendez-vous bimestriel les VENDREDIS DE LA PEUR, le NIFFF et la Cinémathèque suisse s’associent pour deux projections spéciales. THE EXORCIST (William Friedkin, 1973, Director’s cut), projeté en hommage à William Friedkin disparu l’an dernier, inaugurera la première soirée le 26 avril.

Pour donner un avant-goût du programme EAT THE RICH, THE WICKER MAN (Robin Hardy, 1973), un classique britannique de la folk horror qui aborde cette fois la thématique de la rétrospective sous l’angle des rites païens aux pratiques cruelles, sera présenté le 31 mai.

The Exorcist

THE EXORCIST
William Friedkin, US, 1973
Vendredi 26 avril, 21h
Billetterie

Image : © Collection Cinémathèque suisse. Tous droits réservés

THE WICKER MAN
Robin Hardy, UK, 1973
Vendredi 31 mai, 21h
Billetterie

Image : © Collection Cinémathèque suisse. Tous droits réservés

CLOSE-UP SUR L’AFFICHE DU NIFFF 2024

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) dévoile le visuel de sa 23e édition, qui aura lieu du 5 au 13 juillet 2024 à Neuchâtel. Signée Encor studio, l’affiche reprend les codes de la nature morte, rappelant l’allégorie des vanités, tout en évoquant une mystérieuse scène de crime. Pour le public du festival, elle annonce le début d’une expérience où prendre du recul pour considérer l’importance du cadrage sera nécessaire, voire indispensable. Les choses sont-elles vraiment ce qu’elles paraissent ? Réponse au mois de mai, en amont du dévoilement du programme le jeudi 20 juin.

MEURTRE ET CHIMÈRE

Pour la 4e année consécutive, le NIFFF s’associe au collectif d’artistes neuchâtelois Encor studio et propose à ses festivalier·ères une immersion progressive dans un univers spécialement créé pour l’édition à venir.

Chargée d’ombres et de mystères, l’affiche évoque un scénario dramatique et invite à l’imagination : que s’est-il passé quelques minutes avant que la caméra ne fasse un arrêt sur image ? Était-ce une fête décadente, battant son plein ? L’auteur·ice du crime s’y dissimulait-il·elle discrètement depuis le début ?

Fidèle à sa réputation, le NIFFF promet de jouer avec la fine limite qui sépare le rêve du réel pour vous embarquer dans des ambiances aussi inquiétantes que réjouissantes, à l’image des films de sa sélection.

MENEZ L’ENQUÊTE !

Aux côtés de la Banque Cantonale Neuchâteloise (BCN), Presenting partner du festival, le NIFFF vous invite à participer à un concours où vos talents d’enquêteur·ices seront à l’honneur. En plus de prix “mystères” à remporter, qui seront dévoilés au mois de mai, des entrées pour le NIFFF 2024 sont mises en jeu.

Délai de participation : 6 mai 2024

JE PARTICIPE!
Concours BCN

SAVE THE DATE

Festival Pass – Tarif Early Bird : mardi 7 mai
Programme complet & réservations : jeudi 20 juin

NIFFF 2024 : À VOS AGENDAS !

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) prépare activement sa 23e édition qui aura lieu du 5 au 13 juillet 2024. Et d’ici là, pour faire le plein de cinéma fantastique, le festival présente ses riches collaborations à venir et donne quelques recommandations culturelles pour le printemps !

AU PROGRAMME DE NIFFF ON TOUR

LES MERCREDIS DU FANTASTIQUE
Dès le 6 mars à La julienne (Plan-les-Ouates)

Pour la 3e année consécutive, le NIFFF vous propose de (re)découvrir gratuitement 4 films de genre à La julienne, Maison des arts et de la culture à Plan-les-Ouates. Alors, êtes-vous plutôt film d’anticipation, polar ou comédie ? Faites votre choix !

DIABOLIK Antonio Manetti, Marco Manetti, 2021

DIABOLIK
Antonio et Marco Manetti
(IT, 2021, 133’, dès 14 ans)
Mercredi 6 mars, 20h

Plus d’infos

Restore Point

RESTORE POINT
Robert Hloz
(CZ/SI/PL/RS, 2023, 113’, dès 14 ans)
Mercredi 27 mars, 20h
Plus d’infos

River

RIVER
Junta Yamaguchi
(JP, 2023, 86’, dès 12 ans)
Mercredi 17 avril, 20h

Plus d’infos

Frontières

FRONTIÈRES
Guy Édoin
(CA, 2023, 95’, dès 12 ans)
Mercredi 15 mai, 20h
Plus d’infos

LES VENDREDIS DE LA PEUR
Vendredi 26 avril à 21:00 au Capitole 1 (Lausanne)

Un vendredi tous les deux mois, le Capitole se transforme en cathédrale du cinéma de genre en faisant la part belle aux thrillers, films horrifiques et fantastiques, ainsi qu’à toutes ses autres déclinaisons. La Cinémathèque suisse s’associe au NIFFF pour entreprendre d’excaver des classiques de l’effroi et des pépites du cinéma bis, avec pour objectif de mettre en lumière ces films de l’ombre.

Ce premier « vendredi de la peur » rend hommage à William Friedkin, illustre cinéaste récemment disparu, avec la projection de THE EXORCIST (1973) présenté par Pierre-Yves Walder, directeur général et artistique du NIFFF.

The Exorcist

THE EXORCIST
William Friedkin, US, 1973

PROGRAMME COMPLET

AU PROGRAMME DES EUROPEAN FILM AWARDS

En décembre 2024, les European Film Awards seront décernés aux meilleurs films européens de l’année pour la 37e fois – mais pour la première fois en Suisse. Tout au long de l’année, un programme-cadre varié comprenant des projections de films, des débats et des manifestations culturelles invite à partir à la découverte de la création cinématographique suisse et européenne.

Le NIFFF est heureux d’annoncer sa participation au programme-cadre des European Film Awards avec sa compétition pour le Méliès d’argent. Une occasion unique de mettre en lumière le dynamisme et la diversité de la création européenne en matière de cinéma fantastique.

European Film Award 2024
European Film Award 2024

LE NIFFF RECOMMANDE

UNE AUTRE VIE ? À LA MAISON D’AILLEURS
Une exposition à découvrir jusqu’au 25 janvier 2025

La nouvelle exposition de la Maison d’Ailleurs « Une autre vie ? » conduit les visiteur·ses à plonger dans plusieurs modes d’immersion, notamment le vidéomapping et la réalité virtuelle, afin d’en sortir à chaque fois enrichi·es. Une exposition immersive sur les expositions immersives, qui vise à montrer à quel point l’immersion est essentielle au développement humain.

STAY TUNED ! Le NIFFF et la Maison d’Ailleurs s’associent à nouveau pour une fantastique soirée cinéma à l’Espace Jules Vernes, qui aura lieu le vendredi 5 avril dès 18h30. La projection d’eXistenZ (1999) de David Cronenberg est notamment au programme

SYNOPSIS
Pour échapper à ses détracteurs, Allegra s’enfuit dans le jeu vidéo qu’elle a créé. Une fois branchée à son pod organique, les frontières du réel se troublent. Une poursuite éminemment sartrienne.

Maison D'ailleurs Une Autre Vie?
Existenz

eXistenZ
David Cronenberg
CA/UK/FR, 1999, 97′

LE FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE FRIBOURG (FIFF)

Du 15 au 24 mars 2024 à Fribourg, le FIFF passe derrière les platines pour un set d’anthologie composé d’une centaine de films. La culture hip-hop occupe le devant d’une scène internationale avec des films tels que LA HAINE, 8 MILE, CASABLANCA BEATS ou encore LA CIUDAD DE LAS FIERAS. Le NIFFF recommande bien sûr les Séances de minuit qui offrent chaque soir aux plus intrépides leur lot d’action et de frissons.

WORST MOVIE NIGHT À NEUCHÂTEL

C’est une première en Suisse romande, l’équipe de KULTMOVIEGANG débarque à Neuchâtel pour présenter le meilleur du pire du cinéma de genre ! Soyez nombreuses et nombreux à l’Apollo (Cinepel) les samedis 16 mars et 25 mai, histoire de leur donner envie de revenir.

Worst Movie Night

PLAN 9 FROM OUTER SPACE
Ed Wood (US, 1959, 79’)
Samedi 16 mars – 20h15 – Apollo (Neuchâtel)

Un film de science-fiction cultissime, qui se distingue par son budget limité et sa production amateur, mais aussi par son charme singulier et son humour involontaire.
Plus d’infos & billetterie

TROLL 2
Claudio Fragasso (IT, 1990, 95’)
Samedi 25 mai – 20h15 – Apollo (Neuchâtel)

Dialogues étranges, scénario improbable et effets spéciaux douteux : TROLL 2 est d’un mauvais genre appréciable et apprécié. À noter qu’il n’est pas la suite logique du premier TROLL, réalisé par John Carl Buechler en 1986.
Plus d’infos & billetterie

SAVE THE DATE

Affiche 2024 : jeudi 28 mars
Festival Pass – Tarif Early Bird : mardi 7 mai
Programme complet & réservations : jeudi 20 juin

RENCONTREZ L’ ÉQUIPE DE PROGRAMMATION DU NIFFF

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) est heureux de présenter les membres qui composent son équipe de programmation. Rendez-vous à la prochaine édition du festival, du 5 au 13 juillet 2024 à Neuchâtel, pour découvrir les pépites de cinéma de genre qu’ils et elles auront dénichées ! D’ici là, retrouvez-les dans différents marchés du film, et les inscriptions sont toujours ouvertes sur NIFFF.CH.

Pierre-Yves Walder
Pierre-Yves Walder
© Miguel Bueno

PIERRE-YVES WALDER
Directeur général et artistique

Né à Neuchâtel, Pierre-Yves Walder a suivi une formation en arts plastiques et possède un DAS en management culturel. Il a débuté sa carrière à Paris, dans les relations médias avant de rejoindre plusieurs festivals suisses (Cinéma Tous Ecrans, Visions du Réel, Zurich Film Festival, Festival de Locarno) tout en collaborant régulièrement avec la RTS. Il a travaillé pendant 2 ans au sein de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia (Zurich). Il a rejoint l’équipe du NIFFF en 2008, d’abord à la communication, puis comme coordinateur de la programmation (jusqu’en 2015), avant de reprendre la direction générale et artistique à l’automne 2021.

© Miguel Bueno / NIFFF 2021

Alice Moroni © Miguel Bueno / NIFFF 2020
Alice Moroni

ALICE MORONI
Coordinatrice des programmes

Titulaire d’une licence en D.A.M.S. Disciplines Arts, Musique, Spectacle – spécialité Cinéma de la Faculté de Lettres de l’Université de Bologne (Italie), Alice Moroni a fait ses débuts à Filmmaker, festival milanais qui promeut la culture cinématographique indépendante. Au cours des 20 dernières années, elle a occupé divers postes au sein de nombreux événements cinématographiques et institutions culturelles (Alba International Film Festival, Festival dei Popoli, Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica, FrontDoc, Région Autonome Vallée d’Aoste entre autres). Elle a en outre participé à la création de la Fondation Film Commission Vallée d’Aoste. En 2011, elle a quitté l’Italie pour s’installer en Suisse où elle a été responsable du bureau de programmation à Visions du Réel de 2011 à 2014. Depuis 2016, elle est coordinatrice de la programmation au NIFFF.

© Miguel Bueno / NIFFF 2020

Kate Reidy
Kate Reidy

KATE REIDY
Programmatrice

Diplômée des Beaux-Arts de Genève (HEAD) en cinéma, Kate Reidy joue un rôle clé dans le paysage culturel genevois depuis 25 ans. Fondatrice du collectif du Cinéma Spoutnik, ancienne porte-parole permanente d’État d’Urgences (association faîtière du centre culturel alternatif L’Usine), elle a été co-directrice du festival international de films indépendants Black-Movie de 2003 à 2021, avant d’être Cheffe du Service culturel de la Ville de Genève en 2021-2022. Elle propose des approches novatrices dans la diffusion cinématographique, incorporant avec succès des thématiques sociétales et esthétiques pour toucher une grande variété de publics. Son engagement se distingue par un esprit d’ouverture attesté, accordant une place prépondérante aussi bien au cinéma d’auteur émergent qu’à celui de tradition plus classique. Elle rejoint l’équipe de programmation du NIFFF en 2024.

© Olivier Zimmermann

Charlotte Serrand
Charlotte Serrand

CHARLOTTE SERRAND
Programmatrice courts-métrages

Née en 1988, après avoir suivi des études de lettres modernes et classiques, Charlotte Serrand est diplômée d’un master 2 en études cinématographiques à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Depuis 2020, elle est la directrice artistique du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon, où elle travaille à la programmation depuis 2012. De 2019 à 2021, elle est conseillère de programmation de la Quinzaine des réalisateurs (Festival de Cannes), tout en étant, dès 2018, régulièrement conseillère artistique pour Visions du Réel.
Elle collabore également avec le cinéaste Albert Serra depuis 2012 en tant que conseillère artistique (notamment pour HISTOIRE DE MA MORT, LA MORT DE LOUIS XIV, LIBERTÉ) et réalise en 2014 le film 1048 LUNES (FIDMarseille, Bafici). En 2024, elle rejoint l’équipe de programmation du NIFFF pour coordonner les programmes de courts-métrages.

© Blumone

Nadège Pio
Nadège Pio

NADÈGE PIO
Coordinatrice NIFFF EXTENDED

Sociologue spécialisée dans l’analyse des pratiques et des cultures numériques, titulaire d’un Master en humanités numériques de l’Université de Lausanne, Nadège Pio a récemment travaillé pour l’EPFL dans le cadre du projet d’éducation numérique du canton de Vaud. D’abord formée en science forensique et dans la lutte contre la cybercriminalité, Nadège a précédemment été analyste stratégique pour la Police Cantonale Vaudoise. Férue de culture, elle a évolué au sein de la radio du campus universitaire lausannois pendant sa formation initiale. Le fantastique la passionne de longue date ; un intérêt qu’elle cultive au NIFFF depuis près d’une décennie. Forte de cette perspective particulière, elle coordonnera NIFFF EXTENDED en 2024 et poursuivra le développement des activités liées à la Tour du fantastique.

Marie Klay © Miguel Bueno / NIFFF 2020
Marie Klay

MARIE KLAY
Coordinatrice NIFFF INVASION

Directrice administrative du LUFF — Lausanne Underground Film & Music Festival depuis 2014, Marie Klay est au bénéfice d’une riche expérience dans la culture romande, avec un intérêt particulier pour le cinéma et l’audiovisuel. Diplômée de l’Université de Lausanne en Histoire de l’Art en 2015, elle travaille déjà tout au long de ses études à l’administration et la programmation du Zinéma à Lausanne. De 2015 à 2017 elle rejoint l’équipe du Cinéma Spoutnik à Genève, en pleine tempête des coupes budgétaires, une expérience qui lui donnera le goût de la défense politique de la culture. En parallèle de son engagement au LUFF, elle rejoint l’équipe du NIFFF en tant que coordinatrice du label NIFFF INVASION en 2017. Dès 2024, elle en assure la programmation.

© Miguel Bueno / NIFFF 2020

Comité de sélection longs-métrages :
Frederike Dellert (DE), Alice Moroni (IT/CH), Alexandre Rallo (FR/DE), Kate Reidy (CH), Rocío Rocha (AR), Charlotte Serrand (FR), Loïc Valceschini (CH), Pierre-Yves Walder (CH)

Comité de sélection courts-métrages :
James Berclaz-Lewis (CH), Léa Eigenmann (CH), Sonia Pfeuti (CH), Raphaëlle Pralong (CH), Alexandre Rallo (FR/DE), Kate Reidy (CH), Charlotte Serrand (FR)

Consultant·es: Joanne Giger (FR/US), Adam Torel (UK/JP)

NIFFF Extended consultants: Boris Bruckler (CH), Ian Failes (AU), Vincent Frei (CH)

LE NIFFF SERA À…

 

Contactez-les :

CALL FOR ENTRIES

Les inscriptions au NIFFF sont ouvertes ! Tentez de participer à la 23e édition en soumettant dès maintenant votre film et concourir au prestigieux prix H.R. Giger « Narcisse » Award (10 000 CHF, doté par la Ville de Neuchâtel).

Call for Entries 2024 © NIFFF

LE FESTIVAL PASS 2024 SOUS LE SAPIN

Noël arrive à grand pas et vous n’avez pas encore eu le temps de faire vos emplettes ? Tant mieux pour le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF), qui vous invite à gâter vos proches avec du cinéma fantastique !

Les 100 premiers Festival Pass à prix réduit sont en vente sur la billetterie, accompagnés des Multipass 4 et 10 entrées, ainsi que des Festival Pass de soutien. Cerise sur la bûche, de nouveaux articles de merchandising sont disponibles sur le shop en ligne : de quoi se parer de NIFFF de la tête aux pieds en attendant l’été !

🎁 FESTIVAL PASS 2024

Offre spéciale Noël 💥 Les 100 premiers Festival Pass sont à CHF 160.- (au lieu de CHF 195.-).

[ SOLD OUT ]

Ce sésame donne accès à toute la programmation cinéma du NIFFF et permet à tout un chacun·e de découvrir l’immense diversité du cinéma fantastique, allant du thriller à l’horreur et de la comédie à l’action en passant par la science-fiction, le tout dans le cadre lacustre et idyllique de la Ville de Neuchâtel.

 

💛 FESTIVAL PASS DE SOUTIEN

Les afficionados connaissent bien ce Festival Pass : il permet à la fois de visionner un maximum de films, de rencontrer son/sa réalisateur·trice préféré·e à l’espace VIP du festival et d’être aux premières loges pour découvrir le palmarès de l’édition.
En prime, vous recevez la reconnaissance éternelle de toute l’équipe pour votre soutien.

 

🎫 MULTIPASS 4 ET 10 ENTRÉES

Les Multipass 4 entrées (CHF 58.-) et 10 entrées (CHF 130.-) sont transmissibles et vos proches pourront ainsi partager avec vous des moments de cinéma et de découvertes inoubliables.

Rendez-vous dans les salles de Neuchâtel
Rendez-vous dans les salles de Neuchâtel
© Rosa Gözca / NIFFF 2023

Les Festival Pass de soutien et les multipass 4 et 10 sont en vente toute l’année sur NIFFF.CH. Vous pouvez réserver vos séances dès l’annonce du programme, le jeudi 20 juin 2024.

ET AVEC CECI, UN HOODIE ?

Le hoodie intemporel du NIFFF est le compagnon idéal toute l’année : il tient chaud tout l’hiver et reste indispensable lors des séances cinéma en Open Air.

Le shop en ligne du NIFFF regorge de bien d’autres trésors, allant des vêtements aux objets pratiques. Explorez-le sans tarder pour concocter un pack cadeau parfait à destination de vos proches cinéphiles !

NIFFF Hoodie
NIFFF Hoodie
© NIFFF 2023

REJOIGNEZ LES AMI·ES DU NIFFF !

En tant que membre de l’Association des Ami·es du NIFFF (AANIFFF), vous faites preuve d’un soutien inébranlable au festival, tout en contribuant à la préservation et à l’expansion d’une aventure cinématographique extraordinaire.

Il existe différents niveaux d’adhésion, chacun avec des avantages exclusifs.

UFO SWEDEN
UFO SWEDEN
Crazy Pictures, SE, 2022

Constituée de professionnel·les de cinéma, de spectateur·trices assidu·es et de personnes concernées par le paysage cinématographique suisse, l’Association des Ami·es du NIFFF (AANIFFF) contribue chaque année au soutien financier et au rayonnement du festival.